L’historique du Shorinji Kempo

Le Shorinji Kempo est un art martial traditionnel efficace. Il est fondé sur des principes de self défense.

Il trouve son origine en Chine dans le temple de Shaolin.

C’est un Japonais : maître So Doshin qui, en 1947 va développer au Japon les techniques qu’il a apprises à Shaolin.

Son enseignement est basé sur la nécessaire complémentarité du corps et de l’esprit. Celle-ci se manifeste dans une philosophie baptisée le Kongo Zen qui préconise le calme dans l’action.

Du point de vue pratique, le Shorinji Kempo associe à la fois des techniques de combat à distance (pieds, poings) ; mais aussi des techniques sur saisies qui conduisent à se dégager, à projeter son adversaire ou à l’immobiliser.

Ces techniques ne font pas appel à la force. C’est la raison pour laquelle le Shorinji Kempo peut être pratiqué par tous.

En France, le Shorinji Kempo s’est développé sous l’impulsion de maître AOSAKA, 8ème dan. Grâce à lui, des clubs de plus en plus nombreux se sont crées un peu partout.

Les commentaires sont fermés.