« La personne, tout dépend de la qualité de la personne » (So Doshin)

 

 

 

Parallèlement à une pratique physique et technique (ekkin-gyo) le Shorinji Kempo enseigne une pratique méditative (chinkon-gyo) qui s’appuie sur la méditation zazen.

Ces 2 enseignements sont indissociables dans l’apprentissage du kenshi (pratiquant du Shorinji Kempo).

En formalisant cette méthode So Doshin cherchait a développer à la fois le corps et l’esprit de ses élèves.

D’un point de vue philosophique le Shorinji Kempo s’appuie sur plusieurs principes :

 

–         KEN ZEN INCHINYO : unité du corps et de l’esprit

–         RIKI AI FUNI : union de la force et de l’amour

–         SHUSHU KOJU : la priorité de la défense sur l’attaque

–         FUSATSU KATSUJIN : protéger autrui

–         GOJU ITTAI : la parité des techniques dures et souples

–         KUMITE SHUTAI : l’importance du travail à deux

Les commentaires sont fermés.